Tout savoir sur... les bois !


Les bois parfumés peuvent être utilisés pour leur caractère ou pour la note sèche, lactée, terreuse ou fumée qu'ils peuvent apporter.


Les bois sont des ingrédients unisexes. Féminité du bois par Serge Lutens est le tout premier parfum boisé féminin, autour du cèdre.


Le cèdre de l'Atlas, au Maroc, est un ingrédient très important de la palette du parfumeur.

De nombreux "cèdres" n'en sont en réalité pas, d'un point de vue botanique. Par exemple , le cèdre de Virginie est un genévrier, et le cèdre de Chine est un cyprès.


Le bois de santal, qu'il soit d'Inde, d'Australie ou de Nouvelle-Calédonie, est réputé pour sa note lactée.

On le retrouve en très grande quantité dans Samsara, par Guerlain, et des parfums comme Santal 33, par Le Labo, représentent très bien son aspect lacté.


Le patchouli n'est pas un bois, c'est une feuille, trouvée en Indonésie. Une fois sèche, on peut en obtenir une huile essentielle très terreuse, si facettée que les parfumeurs luttent toujours pour en dompter la complexité.

Patchouli par Réminiscence est selon moi l'un des plus beaux parfums autour du Patchouli, le travaillant sous sa note de chocolat noir.


Le vétiver n'est pas un bois non plus, mais une racine. Sa note fumée est cultivée à Haiti et en Indonésie. Ces deux origines géographiques sont très différentes : lorsque le vétiver Haiti possède une note de pamplemousse, celui de Java est plus fumé et brûlé.


Parmi de nombreuses molécules de synthèse et d'autres bois comme le gaiac, le pin ou le oud, vous voilà plein de connaissances sur les bois en parfumerie !

Posts récents

Voir tout